Quelques insectes qui ressemblent à des cafards : comment faire la différence ?

Accueil I Quelques insectes qui ressemblent à des cafards : comment faire la différence ?
Partager sur :
bannière optillio

Il est déjà assez difficile de coexister avec les cafards, alors lorsqu’on s’aperçoit qu’il existe beaucoup d’autres insectes qui ressemblent à des blattes, on se dit qu’il va falloir réviser ses notes…

Co-auteur : Benoit Cottin, entomologiste

Le cafard 

La simple idée d’avoir des cafards dans votre maison peut vous donner des frissons. Même les personnes qui n’ont pas de phobie spécifique des insectes commencent à se sentir mal à l’aise dès qu’il est question de blattes.

Et il y a de bonnes raisons à cela. En plus d’être incroyablement laids, ces insectes peuvent propager des maladies partout où ils vont.

podcast punaise de lit

Les cafards sont également doués pour éviter d’être repérés. Ils ne sortent généralement que la nuit, du moins jusqu’à ce que la population dépasse une certaine taille. Les blattes ont peur des espaces ouverts. De plus les phéromones d’agrégation incitent les blattes à rester groupées. Elles préfèrent aussi rester cachées dans les zones sombres, dans la mesure du possible, car elles sont dites « lucifuges ».

De plus, elles sont extrêmement rapides. Si un cafard avait la taille d’un guépard, il serait trois fois plus rapide que ce dernier. Par conséquent, si vous voyez un insecte, vous ne serez peut-être pas certain d’avoir vu un cafard ou non.

Pour rendre les choses encore plus confuses, tous les cafards n’ont pas la même apparence ni le même comportement.

La blatte germanique est l’espèce qui infeste le plus souvent les maisons. Ces insectes mesurent environ entre 1 et 2 cm de long lorsqu’ils sont adultes. Les larves n’ayant pas d’ailes, leur abdomen est découvert, et cela donne l’impression que leur couleur varie. ais elles sont généralement de couleur beige ou brun clair avec deux bandes noires derrière la tête. Cette partie du corps de la blatte s’appelle le pronotum. Les 2 bandes sont situées sur le pronotum et parallèles au corps. Les adultes ont des ailes, mais sont incapables de voler.

Les blattes américaines sont beaucoup plus grandes et peuvent atteindre 4 à 5 cm de longueur. Tout comme la blatte germanique, elles ont six pattes, des ailes visibles et sont traditionnellement brunes. Cependant, les blattes américaines peuvent planer lors d’une chute par exemple sans toutefois voler).

Ces insectes qui ressemblent à des cafards

Si vous avez vu un insecte dans votre maison, mais que vous n’êtes pas sûr qu’il s’agisse d’un cafard, il existe d’autres possibilités. 

Voici les espèces d’insectes les plus courantes qui ressemblent à des blattes et comment les différencier. 

Grillon vs cafard

Avec leur couleur brune, leurs longues antennes et leurs pattes arrière bien développées, les grillons ressemblent effectivement aux cafards à bien des égards. Plusieurs espèces différentes de grillons peuvent occasionnellement envahir les maisons, mais il est peu probable qu’ils infestent et se reproduisent dans votre propriété.

La clé pour distinguer les grillons des cafards réside dans la forme de leur corps. Les grillons sont beaucoup plus minces que les cafards, avec un corps plus allongé. De plus, le célèbre gazouillis des grillons les distingue des cafards, qui ne font aucun bruit que nous puissions entendre. Enfin, les grillons sautent, alors que les cafards ne le font pas.

Le grillon champêtre – celui qui chante à la campagne- est tout noir. Il est tellement territoriale qu’il tue son prochain et le mange. Le grillon domestique a quant à lui presque disparu. Il était fréquent de le trouver chez les boulangers et dans les stations de métro. Pour l’anecdote, la loi Evin, avec son interdiction de fumer dans les stations de métro, a fait chuter les populations de grillons, voire est responsable de sa disparition (il y a même une association de protection du grillon dans le métro – la Ligue de Protection des Grillons du Métro Parisien). Bref ! Ce grillon plus clair qui affectionne des lieux chauds se trouve surtout chez les éleveurs de NAC. La découverte d’un grillon domestique signifie la plupart du temps que le voisin est un éleveur d’élaphe, pogona, gecko… qui vient de faire tomber sa petite boite d’élevage de grillons servant de nourriture à son fidèle compagnon !

Les courtilières, ou grillons taupes (Gryllotalpa gryllotalpa), sont une autre espèce qui peut être confondue avec les blattes. Cependant, on peut les identifier grâce à leurs pattes antérieures crochues très distinctives et dotées d’une force incroyable, qu’ils utilisent pour creuser des tunnels dans le sol. Cette espèce rarement visible dans les habitations vit plutôt dans ses galeries.

Punaise diabolique vs cafard

La punaise diabolique (Halyomorpha halys) est un nom familier qui désigne des insectes hémiptères. Avec une longueur d’environ  1,7 cm et un corps arrondi, ils ressemblent à des scarabées. La punaise diabolique est grise et ressemble à notre punaise grise (Rhaphigaster nebulosa), ou punaise nébuleuse ! Toutes les deux ont cette fâcheuse tendance à se mettre proche de fenêtres, volets pour y passer l’hiver. D’où une possible confusion avec les blattes.

Il est rare que ces insectes entrent dans votre maison, et s’ils le font, il est presque certain qu’ils se sont perdus. Néanmoins, punaise diabolique et punaises grises ont tendance à s’accumuler de plus en plus au fil des ans sur certaine façades de bâtiment afin d’y passer l’hiver. Elles sont attirées par la lumière et peuvent voler, de sorte qu’elles s’approchent souvent des lumières les soirs d’été et trouvent leur chemin à l’intérieur. Bien entendu, cette situation est totalement différente de celle des cafards, qui ont peur de la lumière.

De plus, le corps d’une blatte est plus plat que la forme arrondie d’une punaise diabolique. Et les blattes n’ont pas d’ailes en forme de coquilles dures comme celles de la punaise diabolique.

Carabe vs cafard

Là encore, il s’agit d’un nom commun pour un grand groupe d’espèces. Comme les blattes, les carabes ont six pattes et une longue antenne. Ils sont généralement de couleur foncée, généralement noire. Avec une longueur de 1 à 4 cm.

La façon de les distinguer est de voir leurs ailes. Ses ailes sont protégées par des élytres (d’où son appartenance à l’ordre des Coléoptères, puisque Coleos en grec signifie étui, comme la coccinelle par exemple). Ces carabes entrent souvent en été pour y chercher de la fraîcheur (ils sont donc visibles en période de canicule) et au début de l’hiver (ils cherchent la chaleur des chaumières). 

Les carabes, comme les punaises diaboliques, ont une enveloppe protectrice dure sur le dessus de leurs ailes. Les cafards, en revanche, ont les ailes découvertes en permanence.

Les carabes sont des prédateurs d’autres insectes, ils sont donc bénéfiques. Si vous en trouvez un dans votre maison, ne vous inquiétez pas, il n’a pas l’intention de s’installer chez vous. Le carabe le plus souvent rencontré est un harpale, nommé aussi ophone (Pseudoophonus rufipes – rufipes signifie pattes rouges et effectivement c’est un moyen de le distinguer). Si les carabes sont effectivement souvent de redoutables prédateurs, les ophones sont eux granivores !

 

A lire aussi : Blatte germanique et développement d’une aversion au glucose

 

Poissons d’argent, ténébrions meuniers et autres ectobius

Les Ectobius et les Loboptera sont deux genres de blattes de la famille des Blattellidae. A juste titre on les confond très souvent respectivement avec des blattes germanique ou des blattes orientales(surtout dans le pourtour méditerranéen.

Les Blaps sont des insectes que l’on trouvera dans les vielles demeures humides ou dans des caves.

Enfin il est fréquent de confondre des blattes des poissons d’argent, des ténébrions meuniers, ou des pupes de mouches avec oothèques…

 

Source : Pest Hacks 

Bannière publicitaire Biocinov

A lire aussi

Restons connectés

Avec une newsletter par mois, vous saurez tout !