Tout savoir sur le métier de technicien hygiéniste 3D

Accueil I Tout savoir sur le métier de technicien hygiéniste 3D
Partager sur :
Bannière entreprise Bayer
Accueil I Tout savoir sur le métier de technicien hygiéniste 3D

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Spécialiste garant  de la sécurité et de l’hygiène publique, l’applicateur hygiéniste intervient un peu partout pour prévenir ou traiter toute invasion de nuisibles. Son rôle principal reste l’application des produits biocides et/ou phytosanitaires mais également le conseil auprès de ses clients. Ses principales missions consistent à appliquer des traitements sur différents nuisibles. Que ce soit les rats, les souris ou encore les insectes tels que les termites ou les frelons. Selon la saison, l’applicateur hygiéniste doit être en mesure de détecter, diagnostiquer et traiter de nombreuses espèces différentes. 


A cet effet le technicien hygiéniste joue un rôle majeur dans le maintien de l’hygiène publique et plus particulièrement dans le domaine de la dératisation, la désinfection et la désinsectisation. Cela requiert une parfaite connaissance du sujet et des produits ou solutions biocides à utiliser ainsi qu’une rigueur irréprochable. Il doit également leur expliquer les démarches à suivre après son intervention afin que le problème soit complètement traité sur la durée. 

1-  A quoi correspond le profil type d’un technicien hygiéniste ?

Le technicien hygiéniste doit, suivant le protocole de l’entreprise, apporter une réponse aux problématiques liés aux nuisibles (rongeurs, punaises de lit, blattes, frelons…) et pour sensibiliser les clients aux comportements adéquats à ces situations.
Pour cela, il doit être en mesure d’assurer les tâches ou missions suivantes :
Repérer la présence d’espèces nuisibles et constater la nature et l’étendue des dégâts,
Diagnostiquer le type d’infestation et déterminer le mode de traitement (désinfection, désinsectisation, dératisation…),
Déposer des appâts, des pièges ou des produits sur les lieux d’infestation,
Procéder à la désinfection des surfaces, locaux, lieux insalubres par pulvérisation ou nébulisation,
Renseigner les supports de suivi d’intervention ou informer des dégâts, infections, dégradations constatés,
Réaliser des interventions : dépigeonnisation, dératisation, désinsectisation, destruction de nid de guêpes, frelons…
Réaliser des interventions nécessitant une habilitation : habilitation électrique, travaux hors tension,
Utiliser un engin nécessitant une habilitation : CACES R 386 (plates-formes élévatrices mobiles de personnes),
Nettoyer des colonnes sèches, gaines et locaux de vide-ordures (désinfection….),
Informer les clients sur des traitements et des règles sanitaires,
Contrôler la conformité de réalisation de fournisseurs, sous-traitants, prestataires,
Former des personnes aux techniques de désinfection, de désinsectisation, de dératisation et aux règles de sécurité,
Coordonner l’activité d’une équipe.

podcast punaise de lit

2-  Quelles sont les conditions requises pour occuper un emploi dans l’hygiène publique ?

Ce métier s’adresse à ceux qui aiment le mouvement et le travail en extérieur. Soumis aux intempéries, le plus souvent debout, l’agent doit aussi manipuler des charges qui requièrent une bonne condition physique.
Être rapide et vigilant pour limiter les risques sanitaires et respecter les heures de passage chez les riverains pour éviter les perturbations dans le trafic routier.
Dans le cadre de sa profession, l’applicateur hygiéniste est exposé à des risques infectieux générés par les déchets. C’est pourquoi il est soumis à des visites médicales renforcées. Des vaccinations spécifiques (leptospirose, …) sont requises. De même, pour éviter les accidents, il doit être attentif et veiller à respecter scrupuleusement les consignes de sécurité où dans ce cas il est préférable d’être titulaire du certificat de sauveteur-secouriste du travail.

3-  Quel est le diplôme ou formation exigés pour un professionnel de la lutte antiparasitaire ?

Le métier de technicien hygiéniste est accessible avec un CAP en Hygiène et environnement ou un bac.  Des habilitations spécifiques (électrique, chimique…) peuvent être requises et un ou plusieurs Certificats d’Aptitude à la Conduite en Sécurité -CACES- conditionné(s) par une aptitude médicale à renouveler périodiquement peuvent être exigés. Un permis poids léger peut également être exigé ou fortement recommandé. Il est aussi possible de devenir Applicateur Hygiéniste sans diplôme, en se formant directement auprès d’un employeur. La possession d’un certificat Certibiocide ou Certiphyto représente une obligation, mais également un réel atout lors des recrutements. 

4-  Quelles sont les compétences requises lors des recrutements pour un poste d’applicateur hygiéniste ?

Savoir et savoir-faire
Lecture de plan,
Réglementation sanitaire,
Règles d’hygiène et de propreté,
Règles de sécurité,
Types de traitements de nuisibles.
Diagnostiquer le type d’infestation et déterminer le mode de traitement (désinfection, désinsectisation, dératisation, fumigation, ..)
Repérer la présence de nuisibles et constater la nature et l’étendue des dégâts
Installer des pièges ou produits sur les lieux d’infestation
Désinfecter et décontaminer des locaux sensibles
Réaliser une désinfection par pulvérisation ou nébulisation
Savoir-être professionnels
Sens de la communication
Autonomie
Sens de l’organisation

5-  Quel est le salaire moyen d’un professionnel du secteur 3D ?

Il est extrêmement difficile d’évaluer le salaire pour un métier en particulier, car le nombre de paramètres à prendre en compte est vraiment dissuasif.En revanche, il est possible de faire une approximation. Un applicateur hygiéniste débutant gagne autour de 1700 € par mois. Il peut évoluer vers un poste de chef d’équipe : à la tête d’une équipe, il gère les plannings de ses agents et la bonne exécution des travaux.
Le salaire moyen pour les emplois de technicien hygiéniste en France est 22 200 € par an ou 11.38 € par heure. Les postes de niveau débutant commencent avec un salaire environnant 22 000 € par an, tandis que les travailleurs les plus expérimentés gagnent jusqu’à 28 000 € par an.

6-  Quel type de contrat est souvent proposé  à un expert anti nuisible ? 

L’activité d’Applicateur hygiéniste s’exerce au sein de sociétés de services, de collectivités territoriales en contact avec les clients. Le désinfecteur peut travailler en CDD, en intérim ou en CDI et souvent en horaires normaux de 35 h. Travaillant généralement en équipe, le technicien organise sa semaine de travail en tournée selon des horaires très souvent décalés (tôt le matin, tard le soir…).

7-  Le métier de technicien hygiéniste offre-t-il des avantages en nature ?

Des formations en amont du recrutement sont proposées, notamment le certificat Certiphyto ou Certibiocide. Dans certains cas, le salaire est variable en fonction du chiffre d’affaires réalisé.  Des primes et un panier repas peuvent être aussi assurés. Selon les besoins ou utilité, un véhicule peut être fourni ainsi qu’un téléphone portable. 

Découvrez pco-emploi.com : le site de référence pour trouver un emploi dans le secteur de la lutte-antiparasitaire ! 

bannière optillio

A lire aussi

Restons connectés

Avec une newsletter par mois, vous saurez tout !