La police identifie un voleur grâce au sang d’un moustique

Accueil I La police identifie un voleur grâce au sang d’un moustique
Partager sur :
bannière optillio

Une affaire de police a été résolue d’une manière particulière, après qu’un voleur ait été arrêté grâce au sang d’un moustique mort. 

L’incident s’est produit en Chine, où un homme s’est introduit dans un appartement, mais il n’était pas seul puisqu’il y avait également plusieurs moustiques dont l’un l’a piqué et son ADN a fini par être la clé de l’enquête. 

Le vol

Selon la presse, le vol s’est produit le 11 juin à 1 heure du matin. Le voleur est entré dans la maison par le balcon et a dérobé plusieurs objets de valeur.

Comme il n’y avait personne à l’intérieur, il a même fait cuire des œufs et des nouilles et est resté dormir.

podcast punaise de lit

Malgré le fait que le sujet ait activé les répulsifs à spirale, la mesure prise n’a pas été suffisante, puisque les insectes ont fini par le piquer, provoquant l’agacement du cambrioleur, qui a fini par en écraser un contre le mur. 

L’enquête : Moustique et ADN

Lorsque la police est arrivée sur la propriété pour enquêter, elle a remarqué du sang sur le mur, et a rapidement conclu qu’il ne pouvait pas appartenir aux résidents de l’appartement.

Les détectives ont prélevé des échantillons d’ADN du sang du moustique mort pour découvrir l’identité du cambrioleur. L’analyse a montré qu’il s’agissait d’un homme ayant des antécédents de vol.

Le 30 juin, les autorités ont réussi à appréhender le délinquant, qui a reconnu être entré dans la maison et a revendiqué la responsabilité de quatre autres cambriolages.

La nouvelle a amusé plusieurs utilisateurs chinois des médias sociaux, qui ont publié de nombreux commentaires sur WeChat. « Comment ose-t-il passer la nuit sur les lieux ? Cette personne a vraiment de sérieux problèmes psychologiques », a commenté un utilisateur, selon un média chinois.

« C’est la revanche des moustiques. J’avais tort de penser que les moustiques ne servaient à rien », dit un autre.

Le cambrioleur a été arrêté 19 jours après avoir commis le crime, a indiqué le Global Times dans son rapport. La police a également pu découvrir que l’homme était lié à trois autres affaires de vol.

 

Source : ndtv.com

bannière mabi

A lire aussi

Restons connectés

Avec une newsletter par mois, vous saurez tout !